Quand les pros du tennis donnent des leçons sur Twitter…

Alors que l’US Open bat son plein et fait l’actu sur Twitter, nous avons voulu nous pencher sur l’utilisation des tweets de nos joueurs préférés. Les grands du tennis rivalisent d’imagination pour faire le buzz sur Twitter et nous en avons tiré plusieurs leçons utiles au niveau marketing.

  1. Twitter, une application multitâche

La première leçon nous est donnée en personne par Novak Djokovic, n°2 mondial et tenant du titre à l’US Open. Attiré par le strass et paillettes, Djokovic compte bien capitaliser sur sa célébrité et se construire des synergies autour de Twitter. Djoko a crée sa propre page sur le réseau social WhoSay qui est exclusivement réservé aux célébrités. Lorsque Novak publie des nouvelles photos sur Whosay, elles sont directement communiquées sur Twitter, via une application sur son téléphone mobile. Etant donné que le joueur serbe a plus d’un million de followers sur Twitter, cela lui permet de promouvoir encore plus aisément sa nouvelle plateforme sociale.

 

 

 

 

 

2. Informer ses contacts en exclusivité

J’ai été très déçu d’apprendre juste avant le début de l’US Open le forfait d’un de mes joueurs préférés, Rafael Nadal. Mais la mauvaise nouvelle a été un peu facile à digérer puisque, comme les 3 millions de suiveurs du champion espagnol, nous avons appris la nouvelle en exclusivité sur son compte twitter.

Voici ce que Rafa a écrit le 15 août dernier :

“Je suis très déçu de vous annoncer que je ne disputerai pas le prochain US Open à New York. Merci pour vos soutiens en en particulier ceux des new-yorkais”

 

 

 

 

 

 

Comme Nadal, n’hésitez pas à donner des infos en exclusivité à vos abonnés sur Twitter. Cela vous permettra d’avoir une plus grande proximité avec celles et ceux qui vous suivent.

  1. Quand on retweete et félicite ses propres fans

Tous comme les joueurs de tennis, vous avez des fans. Lorsqu’un des joueurs prend la peine de retweeter un message de ses supporters ou lui envoie un petit message de réponse, il gagne forcement du crédit au niveau de son image de marque. Il est ainsi rassurant de voir que certains joueurs de tennis restent simples et accessibles.

C’est le cas du canadien Milos Raonic, joueur de 22 ans, dans le top 20 mondial. Raonic est un fan de twitter. Il n’hésite pas à retweeter les messages de ses fans tout en n’oubliant pas leur anniversaire. Raonic a réussi à créer une véritable proximité entre lui et ses supporters.

 

 

 

 

 

 

 

4. Poser des questions à vos abonnés

On peut facilement interagir avec ses 500 000 abonnés comme le fait l’argentin Juan Monaco, 10ème mondial, en leur posant de simples questions. En tournée aux Etats-Unis, Monaco a demandé à ses fans ce qu’il devrait consommer au petit-déjeuner. L’argentin a ainsi tweeté une photo où il est visiblement dans un café new-yorkais. Bien entendu, ses fans ont tout de suite réagi, certains lui conseillant d’éviter la confiture de groseille tandis que d’autres lu suggéraient de manger un bol de céréales. On ignore ce qu’a choisi Monaco, au final, mais il a crée de lui-même cette connexion avec ses followers.

 

 

 

 

 

 

 

 

5. Twitter, formidable agrégateur de contenus

Il est important de se souvenir que Twitter n’est pas une plateforme de communication qui fonctionne toute seule. Twitter est un formidable outil pour partager des liens sur son blog, partager des photos et des vidéos ainsi que du contenu à forte valeur ajoutée qui permettront de mieux informer vos abonnés.

La joueuse tchèque Petra Kvitova, championne de Wimbledon 2011, est vraiment une experte dans ce domaine. Sur son compte twitter, on trouve de nombreux liens dirigeant vers son blog ainsi que sur les actions de charité auxquelles elle participe.

 

 

 

 

 

 

 

6. Montrer l’exemple

Les joueurs de tennis et les sportifs en général sont donnés en exemple auprès des jeunes générations mais combien d’entre eux se montrent vraiment exemplaires sur et en dehors des courts ? On voit pas mal de joueurs déconnectés de la réalité, tweetant leurs dernières Ferraris, leur maisons avec piscine et d’autres clichés propre à la vie de gens riches et gâtés par l’existence. Il suffit de regarder la bio des tennismen pour s’apercevoir que peu acceptent d’évoquer leurs  passions en dehors du tennis. On reste ainsi sur sa faim puisqu’on aimerait bien découvrir leurs autres facettes.

Heureusement, il y a une exception : André Agassi, retiré des courts depuis 2006, et qui utilisent twitter pour évoquer en long et en large sa fondation pour les enfants défavorisés. Sur son compte twitter, Agassi poste de nombreuses photos avec les enfants en salle de classe et n’hésitent pas à mettre à jour son compte plusieurs fois par jour.

Dans sa biographie, il n’évoque pas du tout le tennis : « chacun de nous, parents, avocats, éducateurs, juristes, avons la responsabilité de tirer le meilleur de chaque enfant afin qu’il puisse accomplir ses rêves. L’éducation doit rester notre priorité. »

 

 

 

 

 

 

Ses 6 exemples venant du monde du tennis permettent de mieux comprendre l’exploitation de twitter. En créant cette proximité avec votre réseau d’abonnés, vous allez réussir à construire une communauté en ligne qui va vous faire gagner en visibilité et crédibilité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s