Comment les réseaux sociaux parlent des Jeux Olympiques ?

Nous arrivons dans la dernière ligne droite de ces JO de Londres. En cette année 2012, les réseaux sociaux ont été au centre des discussions tout au long du plus grand évènement sportif au monde. L’occasion pour nous de se pencher sur les pays ayant provoqué le plus de buzz pendant cette quinzaine olympique…

Pour réaliser ce bilan, nous nous sommes basés sur l’étude réalisée par le site Salesforce Radian6, une plateforme analysant les principaux réseaux sociaux. Pendant les 12 derniers jours, Radian6 a pris en compte plus de 150 millions de messages postés sur des blogs, Twitter, facebook et Youtube. Si c’est la Chine qui domine au nombre de médailles, les Etats-Unis prennent leur revanche sur les médias sociaux avec plus de 15 millions de messages postés mentionnant « The US Team ». A la deuxième place, on retrouve le pays hôte, la Grande-Bretagne avec 3 millions de messages. A noter que la France se débrouille pas mal, arrivant en 4ème position, preuve que les belles performances de nos athlètes en première semaine ont été largement commentées sur les réseaux sociaux.

Au niveau des athlètes, et ce n’est pas une surprise, c’est Michael Phelps qui arrive largement en tête, avec plus de 600 000 mentions faisant le lien entre le nageur et sa participations aux JO. Les nouvelles médailles d’or remportées par Phelps la semaine dernière ont beaucoup aidé à sa notoriété sur les réseaux. En deuxième position, on trouve un autre nageur américain, Ryan Lochte, qui a fait parlé de lui aux JO de Londres en remportant 5 médailles, dont deux en or.

En 3ème position se trouve la gymnaste américaine Gabby Douglas, qui a fait le buzz en devant la première afro-américaine à remporter une compétition olympique en gymnastique. Enfin, en 4ème position arrive le jeune plongeur britannique de 17 ans, Tom Daley. Malgré son absence de médaille (il a terminé 4ème) le jeune Daley a été, bien malgré lui, le centre des conversations sur Twitter. Le 31 juillet, un couple de britanniques l’accusait sur Twitter d’avoir été l’origine du cancer de son père, décédé au printemps dernier. 2 jours plus tard, c’est un footballeur britannique qui s’en prenait au plongeur britannique en tweetant sur son compte un message homophobe.

Si Michael Phelps n’a pas été aussi dominateur qu’aux JO de Pékin 2008, les fans du champion ont véritablement vécu au rythme de ses exploits londoniens. 65% des messages postés le concernant ont été « extrêmement positifs » selon l’analyse de Radian 6. En regardant le graphique ci-dessous, on remarque que la 19ème médaille olympique du champion américain a provoqué un pic de réactions sur les réseaux sociaux.

Publicités